Le bourgeois gentilhomme

9 mars 2020

parties

Infos

Adaptation de Jérôme Deschamps, d'après Le bourgeois gentilhomme de Molière, mise en scène Jérôme Deschamps, jean-baptiste Lully, Thibault Noally, David Dewaste

Avec : Flore Babled (en alternance), Jean-Claude Bolle Reddat, Sébastien Boudrot, Sandrine Buendia (Chant - soprano), Anna Chirescu (Danse - en alternance), Vincent Debost, Jérôme Deschamps, Pauline Deshons, Aurélien Gabrielli, Paco Garcia (Chant - haute-contre), Elsa Guedj (en alternance), Pierre Guilbault (Danse), Maya Kawatake Pinon (Danse), Guillaume Laloux, Lisandro Nesis (Chant - ténor), Léna Pinon-Lang (Danse - en alternance), Josiane Stoleru, Pauline Tricot, Antonin Vanlangendonck (Danse), Jérôme Varnier (Chant - basse)

Le créateur des Deschiens s’empare du Bourgeois gentilhomme. Accompagné par l’Académie des Musiciens du Louvre, il endosse les habits de Monsieur Jourdain et signe une comédie-ballet loufoque qui résonne comme un rêve.

On réduit souvent Monsieur Jourdain à un ridicule sottement ambitieux. Un homme vaniteux, en appétit d’honneurs, prêt à tout pour acquérir les distinctions de la reconnaissance sociale. Jérôme Deschamps voit plus que cela dans le personnage de Molière. Il imagine un bourgeois qui s’ennuie et désire s’élever. Un être qui souhaite quitter une vie routinière afin de devenir, grâce à la culture, un homme de qualité. Un esprit solitaire qui se met à rêver…
Ce rêve éveillé d’existence nouvelle devient, dans la comédie-ballet haute en couleur conçue par Jérôme Deschamps, un rêve de théâtre. Déployant l’univers cocasse et décalé qui a fait son succès, le metteur en scène et acteur éclaire Le Bourgeois gentilhomme d’une lumière à la fois burlesque et sensible. C’est ainsi toute la drôlerie de la pièce de Molière qu’il fait éclater, en musique, devant nous. Mais aussi l’humanité d’un personnage fantasque, naïf, qui s’émerveille des mirages de grandeur qu’il croit voir naître sous ses yeux.

Participant-e-s