Une histoire de silence ou la laveuse de nuit

Jeudi 14 octobre 2021

©DR
UNE HISTOIRE DE SILENCE OU LA LAVEUSE DE NUIT 
Projet personnel de Robinson Courtois

EN COURS DE CRÉATION

"C'est la nuit. Une enfant rentre chez elle. Son père l'attend. Elle est en retard, c'est alors que près d'une rivière elle fait une rencontre surprenante..."
À la frontière du réel et de l'imaginaire une mère se débat avec ses souvenirs, avec ses souvenirs d'elle plus jeune. Touchant du bout du doigt le silence d'un père sur la mort d'une mère. Comment se construire dans le silence d'un parent. Au fil du récit et de ces souvenirs qui s'enchevêtrent, un fils tente de démêler l'histoire de sa mère. Et elle, tente de renouer un dialogue avec sa mère ou bien son père, avec son fils...

Inspiration : un conte du Berry sur les laveuses de nuit. George Sand a beaucoup écrit à ce sujet. Ce sont des femmes infanticides notamment qui lavent leurs âmes dans la rivière. Dans cette proposition un père et un fils rencontrent une laveuse de nuit. À partir de ce point de départ, différentes thématiques seront abordées (le deuil, la mémoire, la transmission, le traumatisme et sa transmission entre les générations...). La proposition navigue entre réalité et fiction, en lien avec le fantastique. Jouer en extérieur et de nuit, dans le froid, permet une autre manière d’appréhender le spectacle.

Conditions : Plein air au mois de décembre, la nuit. Prévoir des vêtements chauds
Jeu, écriture, création musicale, scénographie, construction décors : Robinson Courtois
Durée estimée : 45 min 
Public : à partir de 6 ans

Mon blog

MA REVUE DE PRESSE
18-05-2020

Le paradoxe du travail en solo

Lire la suite