Camille TROUVÉ

Qualité / Métier : Comédienne, marionnettiste, metteuse en scène
Pays : France

Comédienne, marionnettiste, metteuse en scène de la compagnie Les Anges au Plafond

Formée à l’art de la marionnette à Glasgow, elle rencontre à son retour en France de grands metteurs en scène / auteurs de théâtre tels que Wajdi Mouawad, François Cervantès, Catherine Germain et Laurent Fréchuret et suit les stages de formation continue à l’ESNAM (Ecole Nationale des Arts de la Marionnette), notamment avec la compagnie anglaise Green Ginger. Son maître d’ombre et de lumière est le marionnettiste italien Fabrizio Montecchi.
Créatrice au large spectre, elle est animée d’une conviction humaniste et poétique qui trouve sa résolution dans la rencontre entre les arts de la scène et la marionnette.
En 2000 elle crée avec Brice Berthoud la compagnie Les Anges au Plafond, articulant leur langage artistique autour de trois grands axes : le souffle de l’épopée, l’espace en question et le geste de manipulation, visible ou invisible. (Ensemble, ils fabriquent 13 spectacles et expériences théâtrales, travaillant en miroir et se mettant en scène l’une-un l’autre). Leurs spectacles explorent la relation complexe entre manipulateur et objet, la distance qu’elle apporte, le décalage et l’humour qu’elle permet parfois. Constructrice, bricoleuse d’objets articulés insolites, mais aussi marionnettiste et comédienne, elle poursuit sa recherche, traçant au fil des créations un univers visuel original et décalé.
Comédienne-marionnettiste et construction :
- Le Cri quotidien, création en 2000 au Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville Mézières
- Une Antigone de papier, création en 2007 au Théâtre 71 - Scène nationale de Malakoff dans le cadre du Festival MARTO !
- Les Mains de Camille, création 2012 à l’Equinoxe - Scène nationale de Châteauroux
- Du rêve que fut ma vie, création 2014 à l’Equinoxe - Scène nationale de Châteauroux
- De qui dira-t-on que je suis l’ombre ?,création 2019 au Festival Mondial des Théâtres de Marionnette de Charleville Mézières, création en complicité avec le Teatro Gioco Vita
- Le Bal Marionnettique, création 2020 au Festival MARTO !
-Les Fenêtres, formes marionnettiques en musique à géométrie variable pour fenêtres et balcons, création 2021 en complicité avec Malakoff scène nationale
- Le Nécessaire Déséquilibre des choses,création 2021
 
Mise en scène et construction :
- Les Nuits Polaires, création 2004 au Théâtre 71 - Scène nationale de Malakoff
- Au Fil d’Œdipe,création 2007 au Théâtre 71 - Scène nationale de Malakoff dans le cadre du Festival MARTO !
- R.A.G.E, création 2015 à l’Équinoxe - Scène nationale de Châteauroux
- White Dog, création 2017 à la Maison de la culture - Scène nationale de Bourges
 
Plaçant la transmission et la pédagogie au cœur de sa démarche, elle dirige et co-dirige des formations professionnelles afin de transmettre son savoir faire et participer au développement des arts de la marionnette sous toute leur diversité.
« Ombres et projections. Poétique de la lumière » co-dirigée avec Fabrizio Montecchi, « Cirque et marionnette, un dialogue » co-dirigée avec la compagnie Blick Théâtre, ou encore « Danse et marionnette » co-dirigée avec Kaori Ito, ces formations sont de véritables laboratoires de recherche de nouvelles esthétiques mêlant les disciplines.
Reconnaissant sa capacité d’écoute, de compréhension et de soutien à la jeune génération, l’Institut International de la Marionnette de Charleville-Mézières a proposé en 2020 à Camille Trouvé de devenir marraine de la 13ème promotion de l’École Supérieure Nationale des Arts de la Marionnette. Durant trois années,  à partir de septembre 2021 elle accompagnera la nouvelle promotion aux côtés de Brice Berthoud et l’équipe des Anges au Plafond.