Pour le Festival des Ecoles, Paul Francesconi invente un conte traditionnel féerique et bouleversant